Rencontres dans le cadre de la licence professionnelle concepteur réalisateur audiovisuel 
(Université Paul Valéry-Montpellier 3 / Responsable : Claire Chatelet).

↠ le lundi 4 mars 2013 à 19h : SPAMM.arte.tv : TV organique ou collection numérique
/  rencontre avec Jean Jacques Gay

↠ le jeudi 7 mars 2013 à 19h : TRANSVERSAL / une installation transmédia muséographique itinérante
/Rencontre avec Corinne Cartaillac et Didier Lannoy

↠ le lundi 24 septembre 2012 de 17h à 20h : ARTS ET SCIENCES À L’ÈRE NUMÉRIQUE 
/ masterclass avec Jean-Paul Fourmentraux

↠ le lundi 19 novembre 2012 à 19h : DIGITAL STORYTELLING avec Wilfrid Estève

Cette rencontre sera également diffusée en direct sur cette page via le dispositif scène(s) numérique(s).



transmedia-2.jpg



Si les technologies numériques ont bouleversé en profondeur le secteur audiovisuel, en accélérant notamment un phénomène de convergence technologique, économique et culturel, elles ont favorisé dans le même temps l’émergence de modèles économiques inédits (crowdfunding), de processus de production collaboratifs, de formes d’écriture audiovisuelle singulières (P.O.M, pocket films, webdocumentaires, films interactifs, machinimas...).

La multiplicité des moyens de diffusion, l’accessibilité des outils de création, le développement massif du web contributif/participatif et des blogs et réseaux sociaux redessinent les frontières entre professionnels et amateurs, entre producteurs et consommateurs, tout comme ils encouragent les interactions entre métiers (photographe, journaliste, webdesigner, designer sonore, programmeur, réalisateur...).

L’expérience audiovisuelle n’a jamais été aussi multiple, variée, réellement multi-médiatique, voire même trans-médiatique et parfois interactive, transformant à l’évidence la posture spectatorielle.


C’est dans ce contexte technologique et culturel que s’inscrit la licence professionnelle concepteur réalisateur audiovisuel de l’Université Paul Valéry. Elle a pour but de former des profils polyvalents et autonomes capables de s’intégrer dans un secteur en pleine mutation en y assumant des responsabilités aussi bien techniques qu’artistiques dans le domaine des nouveaux médias audiovisuels. L’équipe pédagogique de cette toute nouvelle formation est constituée pour une grande part par des intervenants professionnels reconnus.

Parce qu’il nous paraît essentiel de faire cohabiter le monde professionnel, le monde universitaire et les acteurs culturels de la Région, nous initions un cycle de rencontres sur la question des nouvelles formes d’écriture audiovisuelle.




/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////  

SPAMM.arte.tv : TV organique ou collection numérique?
rencontre avec Jean Jacques Gay

le lundi 4 mars 2013 à 19h / entrée libre

spamm_730.jpg

Aux origines de Synesthésie.com, curateur indépendant, Jean Jacques Gay dirige les expositions monographiques de Maurice Benayoun, Stéphane Trois Carrés et Samuel Bianchini… Valérie Mréjen (entre autres).
Il vient de terminer avec l’artiste Thomas Cheneseau le commissariat de l’exposition 1.1 de www.spamm.art.tv "la Vanité du Monde". Critique d’art, il collabore à plusieurs médias nationaux : de Libération à France TV et Arte, des Lettres françaises à Muséart et plus récement MCD, Digitalarti et Turbulences Vidéo. Il Fonde en 2007 www.larevue.fr organe in progress de point de vue sur l’art. Président de la commission Art Numérique de la SCAM, JJ Gay est auteur pour la télévision, les musées et l'institutionnel.
Enseignant en cinéma et nouvelles technologies il intervient dans diverses Universités et écoles d’art. Il co-dirige avec Systaime et Thomas Cheneseau le projet SPAMM (SuPer Art Modern Museum).

Dernières publications : Art & Culture(s) Numérique(s) (panorama international) CDA d'Enghien les bains, Unlik Us#1 Amsterdam Pays Bas et Frontières Numériques laboratoire Parallaxe-Paris 8 (Janvier 2013).


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////  

Transversal
Une installation transmédia muséographique itinérante
/Rencontre avec Corinne Cartaillac et Didier Lannoy

le jeudi 7 mars 2013 à 19h / entrée libre

transversal_730.jpg

Transversal propose un autre regard sur 4 musées de la région Languedoc-Roussillon. Transmédia, interactive et itinérante, Transversal est une approche innovante de l’Art dans un environnement émotionnel et interactif.

/// Un dispositif cinématographique :
Quatre films « Museal » sont diffusés dans l’installation : Enfance de l’Art, Extase, Epique et Folie phonique. Le public de l’installation plonge au cœur de récits filmiques qui conjuguent les émotions suscitées par les œuvres d’art et l’espace muséographique... tels des balades poétiques.

/// Un dispositif interactif :
Les visiteurs de l’installation sont invités à partager leurs ressentis. Ils peuvent exprimer leurs émotions sur un mur SMS contribuant ainsi aux “Brèves de musées” qui sont diffusées en direct dans l’installation et sur le site Internet de Transversal. Les visiteurs peuvent également échanger via webcam avec les visiteurs présents au même instant dans les quatre musées filmés.

Transversal ne cherche pas à expliquer mais à «faire vivre» et souhaite engager une réflexion autour de l’Art et de l’émotion qu’il suscite, proposer sans distinction à nos émotions, des regards en perpétuelle mouvance.
Transversal s’appuie sur les nouvelles technologies pour proposer une forme d’attractivité culturelle dotée d’une approche participative, dynamique et d’une dimension supplémentaire, celle de révéler quatre musées en des lieux éloignés des dits musées.

Lauréat de l’appel à projets « Culture, patrimoine et TIC – 2010 », ce projet est cofinancé par la Région Languedoc-Roussillon, Le FEDER (Europe) et la DRAC.

Il est produit par Musée Transversal – www.museetransversal.org

Corinne Cartaillac Auteur - concepteur transmédia Auteur-concepteur de projets multimédias et transmédia dans divers domaines : valorisation du patrimoine, webdocumentaire, edutainment, vulgarisation scientifique, serious game, et biographie interactive. Elle recherche, à travers l’usage de l’interactivité, une approche ludique pour une facilitation de l’accès à l’information. Elle enseigne en master management des médias à l’Université Montpellier 1.

Didier Lannoy Auteur - réalisateur Réalisateur de documentaires pour les chaînes de TV françaises depuis 1985, Didier Lannoy a été formé à l’INSAS de Bruxelles. Il collabore pendant de nombreuses années au magazine Strip Tease sur France 3 et réalise par ailleurs des longs-métrages documentaires pour France Télévisions. Il s’installe à Montpellier en 2009 et développe des projets orientés vers les nouveaux médias.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////  

Wilfrid Estève : DIGITAL STORYTELLING

le lundi 19 novembre 2012 à 19h / entrée libre
Cette rencontre sera également diffusée en direct sur cette page via le dispositif scène(s) numérique(s).

Wilfrid Esteve est photographe, journaliste, professeur et producteur.


Depuis 2004, il préside l’association reconnue d’utilité publique FreeLens et a reçu le Prix Voies Off à Arles en 2000 en tant que photographe, la mention spéciale du prix Nadar pour l'ouvrage Photojournalisme, à la croisée des chemins, en 2005 en tant qu'auteur ainsi que le grand prix du jury du WebTV Festival de La Rochelle et le Prix Historia de l’inattendu pour la plateforme interactive documentaire "La Nuit oubliée - 17 octobre 1961", en 2012 en tant que producteur et directeur éditorial. 


Membre de l'observatoire du photojournalisme du Ministère de la Culture et de la Communication, cofondateur de l'agence l'Œil public, conférencier spécialisé sur le transmédia, le photojournalisme et l'identité numérique professionnelle, il est en charge depuis 2006 de la direction artistique et éditoriale du studio de création et de production Hans Lucas. 

Autodidacte, il a commencé sa carrière en 1995 en tant que photographe.

http://wilfridesteve.com/

>>> Extraits vidéo :

DIGITAL STORYTELLING - extraits de la rencontre avec Wilfrid Estève / le lundi 19 novembre 2012 à Kawenga



///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// 

ARTS ET SCIENCES A L'ÈRE DU NUMÉRIQUE

MASTERCLASS AVEC JEAN-PAUL FOURMENTRAUX

le lundi 24 septembre 2012  de 17h à 20h / entrée libre

Jean-Paul Fourmentraux est sociologue, maître de conférences (HDR) à l’université de Lille 3 et chercheur associé à l’École des Hautes
Études en Sciences Sociales (EHESS Paris) au Centre d’Études Sociologiques et Politiques Raymond Aron (CNRS). 
Il a publié en 2005 " Art et Internet. Les nouvelles figures de la création " (Paris / CNRS), en 2011 « Artistes de laboratoires. Recherche et création à l’ère numérique » (Hermann) et en 2012 l’oeuvre commune « Affaire d’art et de citoyen » (Les Presses du Réel).


→ "  Artistes de laboratoire. Recherche et création à l'ère numérique "
artistesdelaboratoire.jpgAuteur : Jean-Paul FOURMENTRAUX 
Préface de Pierre-Michel MENGER
Editions Hermann, novembre 2011
ISBN : 9782705681852
Format : 15 x 23 cm - 130 pages 
Présentation du livre sur le site des éditions Hermann :

Un comédien virtuel, des images interactives, un cirque transmédia, des agents intelligents… Ce livre porte sur la manière dont la création artistique et la recherche technologique, qui constituaient autrefois des domaines nettement séparés et quasiment imperméables, sont aujourd’hui à ce point intriqués que toute innovation au sein de l’un intéresse (et infléchit) le développement de l’autre. 
Dans les nouveaux laboratoires de la création artistique et informatique – Ircam, Hexagram, Lip6, Cnam, Orange Labs – des œuvres hybrides rendent irréversible le morcellement des anciennes frontières opposant art et science.

Car en articulant des contributions interdisciplinaires, l’art numérique instaure en effet un morcellement de l’activité créatrice et des modes pluriels de désignation de ce qui fait œuvre. Les logiques de conception et la régulation du travail qui en découlent étant désormais orientées vers une pluralité d’enjeux : exposition (artistique), invention (technologique) et connaissance (académique).

L’examen de ces évolutions en France et au Canada révèle de nouvelles manières de faire œuvre commune et soulève plusieurs questions : l’art peut-il faire l’objet d’une recherche ?L’écriture informatique peut-elle, elle-même, recouvrir une dimension théorique et devenir un enjeu de création ? L’interdisciplinarité mise en jeu s’accompagne-t-elle d’une transformation des modes d’attribution et de valorisation des œuvres partagées entre art et science ? 


→ " Art et Internet "
art-et-internet.jpgAuteur : Jean-Paul FOURMENTRAUX
Préface de Antoine HENNION
Postface de Howard BECKER
Editions du CNRS, 2010
ISBN : 978-2-271-07099-9
Format : 14 x 22 cm - 285 pages 

Depuis le milieu des années 1990, Internet bouscule les formes de création et de diffusion de l’art contemporain. Dans le même temps, le « travail artistique », plus collectif et interdisciplinaire, préfigure de nouveaux usages de l’Internet. Cet ouvrage analyse les dynamiques et tensions de cette articulation de la recherche technologique et de l’innovation artistique. Il examine les modalités d’émergence d’un monde de l’art centré sur l’Internet, ainsi que l’institution de nouvelles conventions de travail et d’échange culturel. 
Quels sont ici les ressorts de la mise en oeuvre d’art ? Que signifie être auteur ? 
Quelles formes d’exposition et de réception sont imaginées ?
Le Net art place en effet l’oeuvre d’art au coeur d’une négociation entre artistes, informaticiens, dispositifs techniques et publics amateurs. Le suivi de la conception, de la disposition et de l’exposition du Net art permet ici de voir se constituer des projets à dimensions multiples – programmes, interfaces, images, dispositifs – dont les enjeux relationnels et collaboratifs renouvellent les manières de « faire oeuvre » à l’ère des médias praticables.

L’auteur propose une typologie de ces oeuvres et une analyse de leur « carrière sociale », mettant en perspective la redéfinition des modes de circulation des oeuvres, les outils et les stratégies de leurs mises en public, en exposition ou en marché. 
Axé sur « l’oeuvre en situation de travail », cet ouvrage permet ainsi de saisir à la fois le travail à l’oeuvre et le travail de l’oeuvre dans le Net art. 


→ " Qu'est-ce qu'une oeuvre de (net)art ? "
France Culture - Emission Place de la Toile du 28 novembre 2010